FORWARD
Now Reading:

La robotique est-elle un art ? Réponse avec Caroline Bayart, Espace Numérique de Meudon

La robotique est-elle un art ? Réponse avec Caroline Bayart, Espace Numérique de Meudon

La robotique est-elle un art ? Pour répondre à cette question, nous avons interviewé Caroline Bayart, animatrice à l’Espace Numérique de Meudon. Cette structure organise des Robot Party ainsi que la FIRST LEGO LEAGUE©, une compétition internationale de robot Lego. Le principe : réunir des enfants de 9 à 16 ans autour d’un match de robots. L’ensemble de la manifestation vise à promouvoir les sciences et les technologies auprès des jeunes générations.

 

FORWARD : En quoi l’ingénieur / le développeur se rapproche de l’artiste selon vous ?

Caroline Bayart : Selon moi, l’ingénieur ou le développeur n’est pas forcément un artiste mais un créateur. Ils font tous les deux partie du cycle de création d’une entité, du cycle créateur, mais ils ne sont pas toujours à l’initiative de l’idée créatrice.

Selon moi, l’ingénieur ou le développeur fait partie du cycle de création d’une entité, du cycle créateur.

 

Est-ce que les travaux des ingénieurs / développeurs / scientifiques ont toujours pu être vus comme de l’art, ou est-ce un phénomène nouveau ?

C’est un phénomène nouveau, leurs travaux pourraient se rapprocher de l’art, au vu de certaines performances. Un artiste peut aussi être programmeur, développeur ou même scientifique, c’est vrai. Les travaux des ingénieurs / développeurs / scientifiques sont innovants, mais pas forcément artistiques, selon moi.

Car finalement, l’art doit, la plupart du temps, être porteur d’une idée ou d’un message. Certains programmes ont une vocation d’utilité parfois, mais ne sont pas vraiment de l’art, qui ne doit servir à rien qu’à être beau.

 

Pour le professeur Hiroshi Ishiguro, créer des robots relève de l’art. Il a même déclaré lors d’une conférence que son but est, comme celui de tout artiste, de recréer l’humain. Qu’en pensez-vous ?

 On ne recrée pas des humains, on essaye de faire une extension des humains. Quelque chose qui pourra les aider au quotidien, afin que les humains puissent avoir une expérience de vie plus longue, je pense.

On ne recrée pas des humains, on essaye de faire une extension des humains. Quelque chose qui pourra les aider au quotidien, afin que les humains puissent avoir une expérience de vie plus longue, je pense.

 

Toujours selon ce professeur, les scientifiques doivent être des artistes, car ils doivent être à la recherche de nouvelles choses en permanence. Si on suit cette idée, est-ce que considérer la robotique comme un art permettrait d’aller plus loin dans les recherches et de repousser ses limites ?

Il faut repousser les limites, tout en gardant en tête les principes de la nature. Je pense qu’il ne faut pas dépasser les limites de la science fiction, implanter une âme dans un corps de robot, par exemple, parce que le corps de la première personne n’a pas survécu.

La robotique est-elle un art ? 

Elle contribue à créer un art particulier, mais j’ai encore du mal à me dire que c’est un art à part. La robotique aide les artistes « standards » à s’améliorer, si on prend les exemples de certains artistes d’art contemporain, comme Stelarc qui s’est greffé un troisième bras…

Espace Numérique de Meudon

Share This Articles
Written by

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *